Immobilier : Investir dans l’immobilier est encore un placement rentable ?

Les banques affichent le plus souvent des taux compris entre 2% et 2,35% pour un crédit d’une durée de 20 ans. Alors voici un début de réponse.

Partager l’article

La hausse des taux s’est fait constater en 2022, mais face à cela les Français restent persuadés qu’investir dans l’immobilier est encore un placement rassurant, mais avec prudence !

Il est désormais très compliqué d’obtenir un prêt avec un taux inférieur à 2% sur 20 ans ou plus. Les banques affichent le plus souvent des taux compris entre 2% et 2,35% pour un crédit d’une durée de 20 ans.

Projet Immobilier : valeur sûre

Malgré un contexte compliqué, l’immobilier reste une valeur sûre aux yeux des Français.

D’après un sondage de OpinionWay, 39% des Français prétendent que les placements immobiliers sont les plus rentables. Parmi ces placements, l’investissement dans l’immobilier locatif se démarque, cité par 33% des Français, devant les placements bancaires, citées par 22% de la population. Viennent s’ajouter ensuite avec 18% des voix les assurances-vie, puis le marché financier arrive derrière avec 11%. Les SCPI, citées par 6% de la population, sont quant à elles en dernière position.

Prenons en compte que les réponses varient en fonction de l’âge des répondants. Les Français de moins de 35 ans citent davantage l’immobilier locatif comme placement le plus rentable en 2023 avec 41% contre 30% des Français de plus de 35 ans.

En revanche, les plus âgés, et notamment les seniors de plus de 65 ans, sont plus partagés sur le placement le plus rentable pour 2023. L’immobilier locatif arrive en tête avec 23%, suivi par les placements bancaires avec 22% et les assurances-vie à 22% également.

Bien que l’immobilier soit toujours présent en termes de rentabilité, en 2023, les investisseurs se montrent plus prudents. 91% des interrogés estiment que les prix vont augmenter. Une part minime se veut optimiste et juge plutôt que les prix resteront stables.

Entre cette hausse des prix fortement possible et les augmentations probables des taux, 73% des Français remettraient en question un éventuel projet immobilier dès 2% d’intérêts sur les crédits immobiliers.

Seul 15% des Français attendraient un taux à 4% pour renoncer. Et pour finir, 26% des personnes interrogées estiment que le taux des crédits immobiliers, quels qu’ils soient, n’auraient aucun impact sur le projet. Pour information, les taux proposés actuellement par les banques flirtent désormais avec la barre des 3% sur 25 ans.

L’âge et le niveau de revenus ont un impact sur la manière de penser.
En effet, près d’un tiers des personnes âgées de moins de 35 ans déclarent aujourd’hui qu’aucun taux d’intérêt, si élevé soit-il, n’aurait d’impact sur leur projet immobilier. 34% des personnes aux revenus les plus faibles avec un revenu inférieur à 2 000€ par mois remettraient leur projet en question dès 2% d’intérêt alors que les personnes gagnant 3 500€ ou plus par mois peuvent se permettre de monter à des taux plus élevés, 36% fixent la limite à 3% contre 23% qui vont même jusqu’à 4%.

Articles connexes

Le monde Immobilier

Atamoz L’artisan du lien