Achat immobilier comparatif

IMMOBILIER : Que faire avant l’état des lieux de sortie, que faire après ?

 

Notre premier conseil sera le suivant : ne pas s’y prendre à la dernière minute !

Bon nombre de locataires angoissent à l’idée de quitter leur logement, car ils ont peur de ne pas récupérer leur dépôt de garantie. Pour éviter les principaux oublis qui pourraient coûter cher au locataire, nous avons dressé point par point tout ce qu’il doit faire pour bien préparer et réussir son état des lieux de sortie.

Premièrement, si vous avez effectué des modifications, vous avez le devoir de remettre les lieux et les équipements dans l’état dans lesquels ils ont été loués initialement sinon cela peut être considéré par le propriétaire-bailleur ou l’agence comme des dégradations.

Mais savez-vous réellement tout ce qui peut être noté comme des dégradations ?

Si vous avez fait des trous de cheville dans les murs par exemple pour y mettre votre superbe décoration, et bien au boulot, car nous vous recommandons de les reboucher proprement. Cependant, vous ne verrez pas votre caution s’envoler pour quelques petites marques sur un mur, mais si ces dernières sont nombreuses là oui (et n’oubliez pas de lever la tête, les plafonds sont trop souvent oubliés).

Et si nous vous conseillons de lever les yeux, nous vous conseillons également de les baisser vers le fond de la cuvette de vos toilettes ! Il est logique que les toilettes soient nettoyées mais faites également attention au tartre qu’il peut y avoir car vous avez un devoir sur l’entretient de la totalité du logement loué.

Un petit conseil miracle que nous avons trouvé sur le web pour vous ? C’est de lessiver les murs.

Il en est de même pour tous les joints sanitaires et ceux de la cuisine qui doivent être dans le même état que lors de votre entrée dans les lieux.

La plomberie légère est également de votre responsabilité comme le mécanisme d’une chasse d’eau ou bien le siphon d’un évier. Il faudra donc avant l’état des lieux de sortie veiller à leurs états de fonctionnement et qu’ils ne soient pas bouchés.

Assurez-vous avant l’état des lieux de sortie que l’électrique fonctionne, soyez très vigilant avec les interrupteurs, les ampoules ou bien les prises de courant cassées, cela peut vous jouer des tours !

Si vous avez la chance d’avoir un super interphone, faites également attention à ne pas l’oublier à ce moment-là.

Pas de panique, si vous n’êtes pas de grands bricoleurs vous pouvez faire appel à des professionnels !

Pourquoi effectuer un état des lieux est-il très important ?

Premièrement, il est préférable de réaliser l’état des lieux de sortie même s’il n’est pas rare que le locataire, pressé de partir une fois le bail résilié et le préavis effectué, quitte son logement locatif sans respecter les toutes dernières formalités de départ comme notamment se présenter au rendez-vous que son bailleur lui a donné.

En effet, cela permet de constater des potentielles différences dans le logement depuis l’entrée dans les lieux du locataire car oui l’entretien du logement est l’une des nombreuses obligations du locataire tout au long du contrat de location. Les détériorations faites dans le logement peuvent évidemment donner lieu à retenue sur le dépôt de garantie.

Quelles conséquences cela peut-il avoir ?

Ne pas avoir d’état des lieux de sortie signé par vous et votre locataire n’est pas forcément dramatique, si la location s’est bien déroulée, que le logement est en bon état et que le locataire a payé tous ses loyers et ses provisions de charges.

Si le logement est détérioré, dans ce cas-là ne pas avoir d’état des lieux de sortie est plus ennuyeux car c’est à partir de ce document que vous allez pouvoir déterminer les éventuelles réparations à effectuer, et donc la somme due par le locataire. Sans état des lieux de sortie signé par les deux parties, il vous faudra alors prouver que les dégradations constatées sont bien la conséquence d’un mauvais entretien de la part de votre locataire. Il est possible de faire établir un état des lieux de sortie par un huissier de justice qui avertit le propriétaire et le locataire du rendez-vous au moins 7 jours à l’avance par lettre recommandée avec accusé de réception. Concernant les frais, ils peuvent être légalement partagés en deux parts égales, entre le locataire et le propriétaire. Une fois établi, cet état des lieux doit être envoyé, en courrier recommandé avec accusé de réception, à votre locataire avec une demande de remboursement des frais occasionnés pour réparer les dégâts.

Conclusion :

Ces problèmes seront bientôt un lointain souvenir puisque Atamoz vous permettra de profiter d’ici peu, directement depuis sa plateforme, de l’Etat des Lieux le plus complet, le plus automatisé, le plus optimisé et le plus facile d’utilisation du marché.

Nous ne manquerons pas de vous rédiger un nouvel article le présentant au moment venu, restez à l’affut !

Articles connexes

Le monde de Immobilier

Atamoz L’artisan du lien